Migratory Life

Mon Choix d’Université

6 Commentaires

McGill University

McGill University

Le départ approche (treize jours exactement), alors j’ai décidé de faire un petit article sur l’Université McGill, mon parcours pour en arriver à choisir cette université et mon choix d’études.

Il y a exactement un an, (j’entrais alors en «twelfth grade », l’équivalent de la terminale), je commençais mes demandes d’admission à sept universités : University of California Davis, University of California Berkeley, Kansas State University, the University of Kansas, Cornell University (Ithaca, New York), Tufts University (Medford, Massachussetts) et McGill University (Montréal, Québec, Canada). Il m’a fallu écrire un total de huit rédactions, remplir des pages et des pages web d’information sur moi et mes performances scolaires et extra-scolaires (Bulletins, résultats d’examens standardisés, nombre d’heures de volontariat, activités sportives, participation aux clubs du lycée). C’est enfin au printemps que j’ai reçu les réponses de ces universités.

Bilan :

  • University of California Davis : reçue.
  • University of California Berkeley : rejetée.
  • Kansas State University : reçue.
  • University of Kansas : reçue.
  • Cornell University : rejetée.
  • Tufts University : placée en liste d’attente.
  • McGill University : reçue.

 McGill

L’Université de Californie à Davis était hors de prix pour moi puisque je ne suis pas une résidente de l’état de la Californie ($ 50, 000 par an). Tufts University était un choix aléatoire parce que j’avais été mise sur liste d’attente, et je ne savais pas si une place allait se libérer. The University of Kansas ne m’intéressait pas plus que ça. Mon choix était donc entre Kansas State University et McGill University.

Kansas State University est une université à deux heures de la maison. Aller là bas signifiait être avec mes amis du lycée, pouvoir rentrer tous les week-ends, continuer à évoluer dans le même milieu, rester au Etats-Unis…McGill University serait un choix tout à fait différent. Je serais à plusieurs milliers de kilomètres de mes parents, il faudrait que je remplisse plusieurs formulaires d’immigration . Cela voudrait dire changer encore une fois de pays, de culture, d’horizon. Choisir Kansas State University signifiait rester dans ma zone de confort, alors qu’aller à McGill représentait le début d’une nouvelle aventure, c’est donc cette option qui m’a séduit le plus.

K-State

Alors que vais-je étudier au Canada ? J’ai été acceptée dans la Faculté de Science de l’Agriculture et de l’Environnement sur le campus Macdonald (McGill a deux campus, un campus en ville et le campus Macdonald à Saint-Anne de Bellevue, une petite ville à quarante-cinq minutes de Montréal) en « Life Science » (Science de la vie). J’ai choisi un majeur (programme d’étude) plutôt général parce que je ne sais pas exactement quelle carrière je veux faire, je sais juste que l’étude du vivant (la Biologie quoi) me fascine. Les cours de première année sont des cours basiques en science : chimie organique, biochimie, génétique, etc. La deuxième année, il faut choisir une spécialisation : Biologie animale, santé et science animale (c’est plus agricultural que la spécialisation en biologie animale), Science de la vie (multidisciplinaire), microbiologie et biotechnologie moléculaire, biologie des plantes. Il est aussi possible de choisir une spécialisation qui est offerte dans d’autres programmes d’études (Une qui m’intéresse beaucoup est la spécialisation « wildlife biology », c’est une spécialisation en biologie de la faune sauvage).

J'ai toujours eu une fascination pour les animaux et le vivant (en général). Photo d'un élan femelle et de son petit qui traverse une rivière à Yellowstone National Park. Curtesy of fromsidetoside.

J’ai toujours eu une fascination pour les animaux et le vivant (en général). Photo d’un élan femelle et de son petit qui traverse une rivière à Yellowstone National Park. Curtesy of fromsidetoside.

Les études qu’offrent McGill m’ont attiré. J’ai aussi tout de suite pris l’environnement en compte. Montréal est une ville très internationale où il y a beaucoup de lieux à découvrir et à visiter (des musées, des rues, des restaurants…). Et la nature n’est jamais bien loin entre le parc du Mont Royal qui surplombe la ville et les multiples parcs nationaux qui se trouvent à seulement quelques heures de là. Bien que je ne vivrais pas dans Montréal, je ne serais pas très loin et j’irais l’explorer le week-end.

Enfin, le gouvernement de la province du Québec et le gouvernement de la France ont un accord qui permet aux citoyens français de payer le même prix que les résidents québécois pour leurs études au Québec. Le porte-monnaie a donc aussi influencé mon choix.

La prochaine fois je vous retrouve pour un article sur Frosh, la semaine d’intégration de McGill University.

 

Publicités

6 réflexions sur “Mon Choix d’Université

  1. Très intéressant ton article, la vie animale me fascine également! Une nouvelle aventure va commencer, c’est toujours effrayant et excitant à la fois 😉

    J'aime

  2. ah je comprend mieux maintenant! sortir de sa zone de confort! c’est audacieux et effrayant en même temps! Très bon choix!!! Hâte de lire la suite!

    J'aime

  3. Tu ne vas pas regretter. Je suis sure que tu vas bien te sentir au Quebec. Ouvert d’esprit, francophone mais avec une mentalite nord americaine. Aller a McGill est franchement super! J’aurais faire le meme choix que toi! Go Go Go, Mathilde! The best is yet to come.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s