Migratory Life

Retour et Stage en Ornithologie

Poster un commentaire

Bonjour, je reviens aujourd’hui après une longue période d’absence. Je n’ai pas d’excuses particulières pour cette absence, je ne ressentais tout simplement pas l’envie d’écrire des posts pour ce blog, surement par manque d’inspiration.

Pour me faire pardonner, je vais vous raconter le stage que j’ai fait pendant le mois de mai en peu de mots et beaucoup d’images. Je vous préviens juste que c’est avec un peu de difficulté que j’écris cet article puisque je n’ai pas écrit de texte en français depuis quelques mois.

20664668_10214270195416899_6597428913045380518_n

Black and White Warbler (je n’ai pas réussi à trouver tous les noms communs en français).

Comme certains d’entre vous le savez j’étudie en science de l’environnement à l’Université McGill (Montréal) et je spécialise en « biodiversité et conservation ».  En Mai, j’ai eu l’occasion de faire un stage d’un mois à l’observatoire d’oiseaux de McGill (MBO). J’ai toujours eu une fascination pour les oiseaux, c’est donc avec plaisir que j’ai accepté la position de stagiaire.

MBO

La cabane de l’observatoire

Le MBO se trouve à l’extrémité ouest de l’ile de Montréal et sert de station pour les suivis de migration de printemps et d’automne. L’observatoire emploie seulement une poignée de personnes, le reste du travaille est conduit par des bénévoles.

bird 1

Cardinal à ventre

Tous les matins, j’arrivais avant l’aube pour que nous ouvrions de grands filets. Il y en a une quinzaine le long d’un itinéraire d’à peu près 1 km. Ensuite pendant les cinq prochaines heures, nous faisions des rondes pour extraire les oiseaux des filets. Il y a toute une technique pour cette étape que j’ai appris pendant mon stage. Le but bien sur, étant de ne pas blesser les oiseaux qui se prenaient dans les filets.

IMG_3031

Un des filets

Une fois les oiseaux récupérés, nous les mettions dans des sacs en tissus et nous les ramenions à la cabane où nous les sortions de leur sac un par un.

IMG_2999 2

Des sacs pleins d’oiseaux.

C’est là qu’intervient la partie la plus importante de la journée: le baguage. Après avoir bagué l’oiseau, chose que j’ai appris à faire à la fin de mon stage, nous avions un dossier où nous écrivions la numéro de la bague, l’espèce de l’oiseau, son âge , son sexe, sa proportion de gras, son poids, la date de capture, l’heure de baguage, les initiales du bagueur et les initiales du scribe (celui/celle qui écrit toutes ces données).

20708072_10214242824492643_5667818296523695754_n

Paruline triste

Seul quelqu’un qui a suivi une formation peut baguer des oiseaux. C’est aussi son role d’identifier l’oiseau et de determiner tout ses caractéristiques. Afin d’identifier un oiseau il faut prendre en considération plusieurs détails. Tout d’abord il faut prêter attention à sa taille ainsi qu’à la forme de son corps. Ensuite bien évidemment, il faut regarder sa couleur et puis la taille et la forme de ses ailes et de sa queue. Après l’on peut examiner d’autres détails: un « anneau » de couleur autour de ses yeux, des stries sur son ventre, la présence d’une crête sur la tête . Parfois deux oiseaux peuvent sembler identique et c’est la présence d’un de ces détails qui permet de les différencier.

18403414_10213532077324408_1249180433613122039_n

Paruline flamboyante

Ensuite, pour déterminer l’age d’un oiseau il faut examiner ses plumes. C’est assez compliqué à expliquer à l’écrit comme ça surtout à des personnes qui ne sont pas familières avec l’anatomie de l’oiseau. Voici donc un aperçu:

L’état des plumes des ailes permet de déterminer un âge.  Au printemps, certains oiseaux remplacent leur plumage d’ailes pour un plumage de printemps plus coloré et vibrant, le but étant d’attirer de potentiels partenaires. Certaines espèces commencent par perdre et remplacer leurs régies primaires. On peut alors voir un contraste entre les primaires et les secondaires. Si les plumes sont en bonne condition on peut en conclure que c’est un adulte jeune (un an depuis son éclosion). Si elles sont plutôt pointues à leur bout et abimées, l’oiseau est plus âgé (plus d’un an après l’éclosion) .

18486093_10213331669394335_2629736212681110131_n

Paruline jaune

En automne, c’est un peu différent puisque les jeunes qui sont nés aux printemps ont maintenant quitté le nid. Leur plume sont plus duveteuses mais aussi plus intactes que celles de leurs parents, car elles sont neuves alors que les adultes qui vont bientôt migrer vers le sud pour l’hiver ont un plumage plus abimé. C’est comme cela qu’on les différencie.

18622099_10213434898975010_8413782894760044232_n

Viréo à yeux rouges

Pour déterminer la proportion de gras d’un oiseau, on souffle sur le haut de son l’abdomen. On peut alors voir des masses jaunes sous la peau de la cavité qui se trouve là. Dépendant quelle proportion de jaune il y a dans cette cavité ,on peu lui donner à l’oiseau une quantité de gras mesuré sur une échelle de 1  à 5.

IMG_2859

En train d’apprendre à manipuler un oiseau.

Bien évidement, j’ai appris à faire toutes ces choses là. J’ai aussi appris à extraire des oiseaux des filets ainsi qu’à les manipuler correctement.

18275088_10213210352961500_2171876964473122604_n

épervier brun

Les informations pour chaque oiseau sont écrites dans un grand classeur séparées par catégories (taille de l’oiseau). Elles sont ensuite retranscrites dans une base de données informatique et envoyées au bureau de migration du Canada où ils utilisent celles-ci pour des études scientifiques.

18402085_10213284465374264_4325844100920559328_o

En train de tenir un jay bleu

Pendant la matinée, les bénévoles et moi devions aussi garder une liste d’observations d’oiseaux vus et entendus. Le premier jour, j’ai utilisé un petit carnet de poche, mais on m’a tout de suite présentée l’application eBird  parfaite pour faire des listes d’observations qu’on peut partager avec d’autres passionnés d’oiseaux. Pour identifier les oiseaux à la vue ou l’ouïe, j’utilisais l’application Audubon . Elle contient des images d’oiseaux ainsi que des enregistrements de sons. Je me suis aussi achetée tout pleins de guides d’oiseaux et je continuerai surement à en ajouter à ma collection.

18403008_10213260463174224_7292315811464817825_n

Moqueur roux

J’ai commencé mon stage avec un minimum de connaissances en ornithologie et en l’espace d’un mois intensif, j’ai appris tout plein de choses sur l’identification,  le baguage, le comportement, etc. Ces jours-ci je continue à me rendre au MBO en tant que bénévole. Comme j’ai reçu une formation en baguage, je peux baguer au MBO.

18274685_10213213308435385_7960996322115337767_n

Yellow-rumped warbler

Les oiseaux sont devenus pour moi une passion. J’ai rejoint un club d’ornithologie (géré par des étudiants de McGill), je participe à des sorties ainsi qu’à des évènements. Je continue aussi d’apprendre plein de nouvelles choses.

18341672_10213260463294227_121522023197985132_n

Roitelet à couronne rubis

Avant de vous quitter, j’ai quelques petits disclaimer à faire: (1) au MBO nous capturons des oiseaux pour un but scientifique, ceci n’est pas une activité à reproduire chez soi (2) les filets sont conçus pour que les oiseaux ne se blessent pas, bien évidemment il y a des accidents  mais ceux-ci restent rares (3) l’extraction du filet se fait selon un protocole stricte: la priorité est le respect de l’oiseau (4) les oiseaux peuvent respirer dans leur sac en tissu et restent dedans que pendant la courte durée du trajet jusqu’à la cabane. Ils sont tout de suite sortis, bagués, examinés et relâchés (5) Les bagues sont légères et elles ne sont pas serrées très fort afin de permettre la circulation sanguine et de ne pas faire mal à l’oiseau (6) enfin, dans les photos où on ne me voit pas, se sont d’autres personnes qui tiennent les oiseaux, car je n’ai pas encore appris à les tenir par leurs pâtes (c’est plus difficile et cela peut faire mal à l’oiseau si l’on ne le fait pas correctement). Je tiens aussi à vous dire que toutes les photos ont été prises par moi.

Voilà, j’espère que ce poste vous a plu. Je vous laisse avec une dernière photo d’un oiseau particulièrement vibrant. Si vous voulez voir plus de photos, rendez vous sur ma page Instagram. Bonne semaine et à bientôt ! 😀

18301709_10213260463614235_1765013782461551245_n

Chardonneret jaune

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s