Migratory Life


2 Commentaires

Alors je suis allée me perdre dans les bois

J’étouffais d’être dans le même environment depuis plusieurs mois. Je ressentais le besoin de partir dans un endroit où les jours ne sont pas rythmés par les cours, les devoirs et les examens. J’avais besoin d’une pause. J’avais besoin de calme. Alors je suis allée me perdre dans les bois.

"I went to the woods because I wished to live deliberately, to front only the essential facts of life, and see if I could not learn what it had to teach, and not, when I came to die, discover that I had not lived" - Henry David Thoreau.

« I went to the woods because I wished to live deliberately, to front only the essential facts of life, and see if I could not learn what it had to teach, and not, when I came to die, discover that I had not lived » – Henry David Thoreau.

Chez mon oncle, plus au nord derrière son petit village (Saint Joachim) près de Québec, il y a une reserve faunique (Cap Tourmente). L’automne, les flancs de ses montagnes s’enflamment de dégradés de rouges, d’oranges et de jaunes. Les yeux sont éblouis par tant de couleurs. Cela fait bon de marcher sous ces branchages dorés, de respirer l’air pur et sauvage des bois. Avoir l’impression que ces arbres brillent de mille-feux. L’effort de la montée à beau se faire ressentir sur les cuisses et les mollets, une fois que l’on commence à grimper le long de ce sentier qui resplendit de beauté, on a plus envie de retourner en arrière.

Ici au Québec, l’hiver s’en vient rapidement, alors pour profiter une dernière fois de ce bel automne qui enflammé mon imagination voici quelques photos:

Les bois 5

Publicités


3 Commentaires

Macdonald Campus of McGill University (Mac Campus)

J’aime Montréal. Ce mélange d’époques et de styles.  De gratte-ciels et de maisons victoriennes.De français et d’anglais. C’est un endroit parfait à explorer . Il fait bon de se perdre dans ses rues bouillonnantes de vie.

L'Ange du Parc Mont Royal.

L’Ange du Parc Mont Royal.

La semaine par contre, j’ai besoin d’un chez moi apaisant et c’est ce que me procure le campus Macdonald de McGill University  (« Mac campus »). Le matin, je déguste mes tartines au miel (provenant des ruches du campus) et je laisse mes yeux se promener sur le paysage qui s’étend dehors. Mon regard s’arrête sur le meme arbre. Il surplombe les autres comme un roi, et de jour en jour, il se transforme. Son branchage se teint d’aquarelles mordorées: de vermeille et d’ocre. J’aime étudier au calme entourée par la beauté de ce petit joyau caché de McGill.

Bel arbre

Haha en faite ce n’est pas l’arbre dont je parle dans mon texte. C’est un autre arbre que j’ai trouvé et beau, du coup je l’ai photographié.

Sans plus en dire, voici 5 raisons pour lesquelles j’aime autant ce campus:

  • La taille: Il est plus facile de rencontrer du monde, car il y a beaucoup moins de personnes (2,500 ici, 40,000 downtown). En cours, puisque les amphithéâtres ne dépassent pas les 100-150 personnes, il est plus facile de faire connaissance de son voisin surtout si on s’assoit à coté de cette personne régulièrement.
J'aime mon campus l'automne. A venir: de vraies photos d'automne (avec mon appareil photo, pas mon vieil iPHONE).

J’aime mon campus l’automne.

  • Il y a une ferme qui nourrit l’université: on trouve ses produits dans les cafétérias du campus du centre ville, le « Link Café », et le « Mac Market ». En parlant du « Mac Market »; tous les vendredi ce marché (situé sur le campus) vend un panier de fruits et de légumes pour seulement $20 et il contient de quoi nourrir un régiment (pastèques, melons, pommes, prunes, poires, aubergines,courges, tomates, poivrons, oignons, gousses d’ail, haricots, choux frisés, choux, carottes…) et avec ça on reçoit souvent des petits cadeaux gratuits (des bagels, du gateau, des brownies, des tomates cerises) et en plus les personnes qui travaillent là sont extrêmement aimables et agréables. Enfin, les élèves qui étudient l’agriculture ont souvent des cours sur la ferme.

    Mon frigo bourré à craquer la première fois que j'ai acheté mon panier de fruits et de légumes. Heureusement, je l'ai partagé avec deux amies !!!

    Mon frigo bourré à craquer la première fois que j’ai acheté mon panier de fruits et de légumes. Heureusement, je l’ai partagé avec deux amies !!!

  • La mentalité: La plupart des programmes d’études sont centrés autour de l’agriculture et de l’environnement alors tout ici est bio et local. Il y a des clubs de protection de l’environnement à toutes les sauces (« Beekeeping club », « Wildlife Association », « Committee for Environmental Responsability Education and Sustainability »). Enfin, dans chaque cuisine (Oui, ici les étudiants cuisinent leurs repas: il n’y pas de vraie cafétéria seulement le « Link Café », un café ouvert la journée en semaine.) il y a des bennes de recyclage et de compostage .
  • L’arboretum: C’est un grand espace de plusieurs hectares où poussent une variété d’arbres natifs (certains non, mais la plupart, oui) à la région. Il y a des kilomètres de sentier pour courir, marcher et faire du vélo (l’été) et faire du ski de fond et de la raquette (en hiver). Plusieurs projets de recherche prennent place dans ce lieu magnifique et les étudiants en environnement s’y rendent souvent pour leurs cours de terrain.  Juste à l’entrée du parc, se trouve l’Observatoire d’Oiseaux de McGill: un groupe de bénévoles et de professionnels  qui suivent les migrations des oiseaux de la région. J’ai un ami qui y passe souvent ses Dimanches matins (6h00-12h00) pour les aider à capturer des oiseaux dans des filets, les baguer et noter leurs caractéristiques (age, taille, poids) dans une base de données. Je l’ai rejoint Dimanche dernier. J’ai trouvé ça génial de passer toute ma matinée dans la foret à découvrir une myriade de nouvelles espèces de passereaux pendant que la plupart de mes camarades se remettaient d’une soirée bien arrosée.
  • Saint-Anne de Bellevue: est une jolie petite ville située au bout de l’ile de Montréal. Sa rue principale longe le Lac Saint Louis (je ferais surement un article dédié à Saint-Anne-de-Bellevue). On y trouve des belles maisons, des petites boutiques mignonnes, des cafés chaleureux et des bars sympathiques. Il y a une promenade le long du lac, j’aime m’y promener pour prendre des photos.

Voilà. J’espère que cette article vous a plu. A la prochaine ! 🙂 Je vous laisse avec des photos de Saint-Anne-de-Bellevue et de ses environs.

Belle épicerie Belle maison

Beau lac